Les rues de Carspach  

 

 

Histoire et familles

 

Ancien régime

 

XIXè siècle

 

Ancêtres Hartmann

 

Photos de Carspach

 

Photos de Carspach hier

 

Comparaison des photos de Carspach hier et aujourd'hui

 

 

La rue de l'église

La rue de l'église (anciennement Kirchgasse) est mentionnée depuis toujours. Il semble que dès le XVIIIème siècle au moins, elle ait été bordée de maisons des deux côtés entre l'église et l'actuel rond-point près du moulin. Celles-ci sont souvent des "maisons cours" typiques du Sundgau, comportant une grange séparée de l'habitation.

Le moulin (ci-dessous) est mentionné depuis 1583. Il appartenait aux seigneurs du lieu, la famille de Ferrette. Il comportait un moulin à eau et un moulin à huile (situé au niveau des petits bâtiments en brique rouge de la photo de droite), qui a été détruit par un incendie au XIXème siècle. Certaines parties du moulin à eau existent toujours. Le bâtiment situé près de la route est le plus ancien. Il comprend en son intérieur un blockhaus construit en 1916. Les installations abritent aujourd'hui une scierie.

Le moulin (en 1994) Le moulin vu depuis le pont sur l'Ill
La rue du chêne

La rue de l'Oberdorf

La rue du chêne (ci-dessus), anciennement Eichgasse, est l'une des rues les plus anciennes du village, le noyau initial s'étant établi entre les rues du chêne, de Steinsoultz et des champs, comme en témoigne d'ailleurs l'alignement précaire des maisons dans ce quartier. Elle comporte de jolies maisons, dont celle ci-dessus, que la structure des pans de bois permet de dater de 1700 environ (elle a été agrandie à droite et derrière). A droite l'entrée d'une ancienne ruelle (dénommée Kirchgässlein), aujourd'hui disparue.

La rue de l'Oberdorf tient son nom, qu'elle a toujours porté, du haut du village. Elle entoure en effet en amont le ruisseau affluent de l'Ill autour duquel le village a été construit. Elle conserve diverses maisons à colombage dont certaines doivent remonter au XVIIème siècle.

La rue de Steinsoultz

La rue de Steinsoultz ne tire pas son nom du village du même nom. Les documents du XVIIème siècle la nomment déjà ainsi. Les étymologies proposées ramènent à un ouvrage en pierre (une borne ?) qui s'y serait trouvé ou bien à un lieu où l'on donnait du sel au bétail (cf. Pierre Feder in "Annuaire de la Société d'Histoire du Sundgau", 2004). Fortement bombardée pendant la première guerre mondiale, elle ne conserve que peu d'anciennes maisons dont celle-ci, dont la structure à pans de bois est typique de la deuxième moitié du XVIIIème siècle.

La rue du château

La rue du château bordait l'ancien château ou château du haut (Oberschloss), disparu au début du XIXème siècle, qui fut la résidence de la famille de Ferrette jusqu'à la Révolution. Les limites de son terrain étaient celles de la rue (en incluant l'angle aujourd'hui délimité par le mur au premier plan) et de la rue des brebis (à droite). Le château et ses principales dépendances étaient situés au niveau des divers bâtiments visibles sur cette photographie. Un inventaire de 1783 mis au jour en 2009 a permis d'en proposer une reconstitution (cf. B. Ramirez, "Un village du Sundgau sous l'ancien régime: Carspach").

_______________________________________________________________________________________

Retour

Copyright Bruno Ramirez 2010-2017 - http://bramirez.free.fr/