Retour accueil

Charles II de Navarre à Evreux

 

Charles II de Navarre entretenait une relation particulière avec Evreux. Membre de la famille d'Evreux, puisque petit-fils de Louis de France (1276-1319), comte d'Evreux et troisième fils du roi Philippe III le Hardi, il était lui-même comte d'Evreux depuis 1343, date du décès de son père Philippe d'Evreux.

Il y était né en 1332, sans doute dans le manoir de Saint-Germain-lès-Evreux appartenant à sa mère, dans le quartier aujourd'hui encore appelé "Navarre". C'est dans la cathédrale d'Evreux qu'il fut ensuite baptisé.

Dans les documents, Charles II ajouta toujours à son titre de roi de Navarre celui de comte d'Evreux, signe de l'importance pour lui de ce comté. Il résida souvent à Evreux ou à Mantes pendant les années 1354-1356. 

Mais les mauvaises relations entre Charles II de Navarre et les rois de France n'allaient pas être sans conséquence sur la ville. Lorsque Jean II dit "le Bon" s'empara de sa personne en avril 1356, les possessions de Charles II fut attaquées par les Français et Evreux fut occupée comme le reste du comté. La ville lui fut rendue en 1358, après sa libération, mais la cathédrale avait entre-temps été incendiée et pillée.

Au printemps 1364, Du Guesclin tenta de s'emparer de la ville mais il fut reçu par force de jets de pierre et de mangonneaux et dut faire demi-tour. Puis en juillet 1364, la ville fut assiégée par les troupes françaises qui avaient peu avant vaincu les Navarrais à Cocherel. 

En 1373, la reine Jeanne III de Navarre, l'épouse de Charles II, revint à Evreux pour mener une négociation avec son frère le roi Charles V. C'est là qu'elle s'éteindra le 3 novembre 1373, âgée de 30 ans seulement. Un monument, aujourd'hui disparu, fut alors édifié à sa mémoire dans la cathédrale d'Evreux. Auparavant, Philippe de Navarre, frère de Charles II décédé en 1363, avait été inhumé dans cette même cathédrale.

En 1376-1377, alors que la présence navarraise dans le comté s'était amoindrie suite à son long séjour en Espagne, Charles II décida de la réaffirmer. Il y installa deux de ses enfants et fit venir plusieurs de ses conseillers, qui négocièrent âprement le desserrement de l'étau français sur ses possessions. Mais ce fut en vain.

L'année 1378 marqua la fin de la domination effective de Charles II sur le comté d'Evreux. Dès les premiers jours du conflit, le 17 avril 1378, la ville fut remise aux Français venus la conquérir. Puis la forteresse de Bernay fut prise. Pierre du Tertre, secrétaire et conseiller de Charles II y fut capturé. Bernay fut suivie de Breteuil et des autres places du comté d'Evreux. Ces terres seront restituées sur le papier en 1381 à l'infant Charles, fils de Charles II, mais elles seront définitivement confisquées en 1385 par le roi de France Charles VI.

 

Retour à l'accueil

Copyright Bruno Ramirez de Palacios 2014-2017 - Tous droits réservés

Toute reproduction intégrale ou partielle des pages de ce site faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l'auteur ou de ses ayants droit ou ayants cause est illicite (art. L.122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle) et constitue une contrefaçon sanctionnée par les articles L. 335-2 et suivants.